ok
Actualités FAQ Téléchargements Vidéos

Présentation & historique
Nouveautés produits
Gamme de produits
Catalogue
Formation en ligne
Agenda des manifestations
Espace Presse
Liens partenaires
Espace Recrutement
Contact Dexter
Pour être averti de l’ouverture de notre catalogue en ligne :
 
 
 
 

Imprimer la page

RECOMMANDATIONS GENERALES ET BIBLIOGRAPHIE

Sommaire :
Sutures à points continus
Bibliographie
 

Le succès d'une chirurgie parodontale repose en grande partie sur l'étude minutieuse de l'environnement parodontal, sur le respect des indications, et sur un protocole chirurgical rigoureux.

Les objectifs de la suture sont multiples:
• recouvrir l'os alvéolaire, interdentaire ou crestal par les tissus mous;
• rapprocher tes berges muqueuses après extraction, pour favoriser la cicatrisation et réduire tes complications postopératoires ;
• autoriser le déplacement et l'immobilisation d'un tombeau ou d'un greffon muqueux autogène dans une position adéquate;
• faciliter l'hémostase et prévenir l'hémorragie postopératoire;
• réduire le risque de fuite des biomatériaux hémostatiques ou de comblement;
• permettre le positionnement des membranes destinées à la régénération tissulaire guidée ;
• fermer la plaie, donc limiter les contaminations alimentaires.

Afin de satisfaire peu ou prou ces ambitions, ta réalisation parfaite de ta suture reste une préoccupation majeure du praticien. Aussi L'objectif de ce travail sera de présenter tes principales techniques de suture qui permettent de répondre quotidiennement à l'ensemble des situations rencontrées par l'omnipraticien.

DRIDI M.*, DANAN M.**
*Assistante Hospitalo-Universitaire (ParisV). Service de Biochimie.
**Maître de Conférence. Praticien Hospitalier (Paris V). Service de Parodontologie.
1 rue Maurice Arnoux 92120 Montrouge



SUTURES A POINTS CONTINUS :


Toutes les sutures précédemment décrites obéissent aux mêmes règles d'exécution

l'aiguille ne doit pas perforer le lambeau trop près du bord de l'incision afin d'écarter le plus possible le risque de déchirement.
le noeud, élément rétenteur de plaque bactérienne, doit se situer à distance du trait d'incision.
la tension exercée sur le fil doit répondre aux impératifs de la suture sans cisailler le lambeau, ce qui aurait pour conséquence d'altérer les vaisseaux sanguins donc de perturber la cicatrisation. Un point trop serré peut également provoquer une superposition des bords. Un point trop lâche empêche le plaquage correct du lambeau ou son positionnement.
lorsque les lambeaux sont étendus et en cas de suture à points interrompus, il est recommandé de débuter la suture art niveau des extrémités, de la poursuivre au centre des lambeaux et de la terminer latéralement de proche en proche.
L'aiguille ne doit pas être appréhendée au niveau de sa pointe ou de sa zone de sertissage. L'idéal est de la bloquer au milieu ou aux 2/3, 1/3 de sa longueur (fig. 59-60).
Pour diminuer la pression au niveau de l'aiguille, faciliter la manipulation et la réalisation de la suture, la pince porteaiguille doit être tenue comme un crayon et les doigts ne doivent pas être dans les anses du porte-aiguille. (fig. 61-62).



BIBLIOGRAPHIE :


ASTON S. et REETS T. - Vycril sutures.
Aestetic Plastic Sors, 289-293, Ed. S Verlag, New York, 1977
BARON P. - Chirurgie. Matériaux de suture.
L'information dentaire 11: 817-818, 1989
GALLINI G. et PASQUALINI M. - La suture en chirurgie orale. Matériel
L'information dentaire 39: 3725-3732, 1989
OUHAYOUN J.P. - Les sutures en chirurgie parondontale.
Journal de l'Art dentaire 80: 1-8, 1980
PASQUALINI M.et GALLINI G. - Description des points de suture.
L'information dentaire 39 : 3745-3750, 1989
PASQUALINI M. et GALLINI G. - Techniques d'exécution
qualités et défauts de la suture avec fils.
L'information dentaire 39 : 3767-3774, 1989
ROIG R. - Etude histologique des plaies gingivales causées par des aiguilles à suturer.
L'information dentaire 24: 2243-2248,1988
SELVIG K.A. BIAGOTTI G.R., LEKNES K.N. et WIKESJÖ V.M.E. -
Réactions tissulaires aux matériaux de sutures.
Parodontie-Dentisterie Restauratrice 5 : 475-487, 1998
TAMPLENIZZA P., GALLINI G. et GORLA G. - Réaction de la gencive aux fils de suture.
rude réalisée avec des antisérum monoclonaux.
L'information dentaire 39: 3735-3740, 1989




 

© 2007 Dexter - Tous droits réservés | Mentions légales | Conditions de vente | Réalisation: OGM Interactive